CENTRE AQUATIQUE COMMUNAUTAIRE DU PAYS DE CHATEAULIN ET DU PORZAY WATERSPORTS CENTER IN CHATEAULIN

DONNÉES DATA

PROGRAMME : Construction d’un centre aquatique communautaire MAÎTRISE D’OUVRAGE : Communauté de Communes du Pays de Châteaulin et du Porzay
SITE : Châteaulin (29), France
DATES : PRO en cours MISSION : Architecte mandataire Base Loi MOP + VISA + SYN
SURFACE : 8 000 m²
MONTANT DES TRAVAUX : 8,7 M€ HT 

PROJECT: Watersports  center CLIENT: Communauté de Communes du Pays de Châteaulin et du Porzay
SITE: Châteaulin (29), France
STATUS : Construction design HEAD ARCHITECT : Agence Search SIZE: 8 000 m²   BUDGET: 8,7 M€ exc. VAT

CRÉDITS CREDITS

ÉQUIPE MAITRISE D’OEUVRE : AGENCE SEARCH (Architecte mandataire), OTEIS (BET TCE), PEUTZ & ASSOCIES (Acoustique), SEMPERVIRENS (Paysagiste) et BMF (Economie de la construction) CHEFS DE PROJET A. SEARCH : Caroline BARAT & Thomas DUBUISSON ASSISTANT CHEF DE PROJET A. SEARCH : Paul MAS (Concours) et Robinson DE NEUVILLE (Etudes)   IMAGES : MIR
TEAM : AGENCE SEARCH (Head Architect),  OTEIS (Engineers), PEUTZ & ASSOCIES (Acoustician), SEMPERVIRENS (Landscape) et BMF (Surveyor) PROJECT MANAGERS (A. SEARCH) : Caroline BARAT & Thomas DUBUISSON ASSISTANT MANAGER (A. SEARCH) : Paul MAS (Competition) et Robinson DE NEUVILLE (Studies)   PICTURES : MIR
Le site où se développe le projet de piscine communautaire de Châteaulin se trouve en périphérie immédiate du centre-ville, en ville basse, à proximité des berges de l’Aulne qui ceinture le terrain. Il est amené à accueillir d’autres équipements publics et à constituer une centralité sportive et ludique à l’échelle de la Communauté de Communes. Le projet associe différentes qualités attendues d’un tel équipement : espace pédagogique, éducatif, ludique, sportif, mais aussi de loisir, de détente et de bien-être, il constitue un lieu convivial de rencontre, de partage, marqué par une architecture contemporaine circulaire, compacte et intégratrice, fortement contextualisée. En effet édifié sur la partie nord-est de ce terrain inondable, le bâtiment est accessible depuis les voies existantes au nord, en voiture comme à pied. Par une série de choix architecturaux, il s’insère, pleinement dans ce site naturel et boisé. En particulier, le projet se fonde sur l’utilisation de la topographie, et notamment de la déclivité du terrain, pour atténuer l’impact visuel des parkings. Le traitement des sols, des éléments de façade et de la toiture vont également dans ce sens : le parking est revêtu de pavés végétalisés, les abords du bâtiment au nord sont fortement végétalisés, tandis que la moitié sud joue la transparence, la connexion visuelle entre dedans et dehors, grâce au traitement architectural. En effet, au-delà de l’axe est-ouest que viennent dessiner les deux entrées des publics et des scolaires, les paysages, le champ et la forêt sont entièrement préservés, les bocages protégés et mis en valeur dans la potentialité de contemplation que leur offre la transparence du bâtiment. Enfin, le traitement de la toiture végétalisée renforce l’inscription du bâti dans le site. La courbure de son toit et de ses volumes joue avec celle des collines environnantes. Si la gradation des différents éléments intérieurs - les gradins, les bassins, les espaces de relaxation puis le solarium, renforce l’orientation générale du bâtiment vers le sud, une dynamique verticale s’ajoute à cette vision horizontale. Tel un ruban, le bâtiment se love dans le site et se déroule verticalement pour intégrer ses différents éléments constitutifs. Aussi, les différents niveaux, et notamment le premier étage où se trouvent, hors niveau public, les espaces administratifs, la coursive, le départ des gradins, se raccordent de façon ludique, conformément au programme, par un toboggan qui contourne, en intérieur, la halle bassin, et vient rejoindre le niveau des bassins. Par son ouverture et la production de points de vue inédits sur le paysage, l’édifice s’inscrit donc en transparence dans son site tout en ouvrant sur lui de nouvelles perspectives. The project aims to build a watersports center on a site located just outside the city center of Châteaulin in Bretagne (France), in the lower town near the banks of the river Aulne. This area will host other public facilities in order to create a new dynamic district common for  all the cities and towns of the Community of Municipalities.
The project combines different qualities expected of such equipment: educational space, educational, recreational sporty, but also leisure, relaxation and wellness, it is a friendly place of meeting, sharing, marked by contemporary circular architecture, compact and inclusive, highly contextualized. Built on the north-eastern part of the inundated land, the building is accessible from existing roads by the north, by car and on foot. Through a series of architectural choices, it fits fully in this natural, wooded site. In particular, the project is established on the use of topography, including the slope of the land, to minimize the visual impact of the parking lot.   The green roof reinforces the inclusion of the building in the site. Its curves and its volumes plays with the shape of the surrounding hills. By openness and manufacture of original views on the landscape, the building is therefore transparent in its site while opening to new perspectives. The building fits in transparency  in the site while opening new perspectives on it by its openness and the production of original perspectives on the landscape.