MSH Paris-Nord, LA PLAINE SAINT-DENIS 93 – FRANCE MSH Paris-Nord, LA PLAINE SAINT-DENIS 93 - FRANCE

DONNÉES DATA

PROJET: Construction de la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord
CLIENT: Université Paris 13
SITE: Plaine Saint Denis (93)<br> BUDGET : 22 M€ HT
SURFACE : 9 067 m²
DATES: Livré en Décembre 2014  
PROJECT: Construction of the « Maison des Sciences de l’Homme »
CLIENT: Université Paris 13
SITE: ZAC Noisel Chaudron, Ilot ZC 19, Saint Denis (93), France
BUDGET: 22 M€ exc. VAT
SIZE: 9 067 m²
STATUS : Completed in December 2014  

CRÉDITS CREDITS

ÉQUIPE MAÎTRISE OEUVRE : AGENCE SEARCH – Caroline BARAT et Thomas DUBUISSON (Architectes mandataires), BATISERF (Structure), ALTO (Fluides, Thermique, SSI), VS-A (Façade), PEUTZ & Associés (Acoustique), MUTABILIS (Paysagiste), BUREAU MICHEL FORGUE (Economie), ATPI INFRA (VRD), ARWYTEC (Cuisines), CHANGEMENT A VUE (Scénographie), ACL (Eclairage) et ETIENNE AUGER (Graphisme  et Signalétique)
CHEFS DE PROJET: Études: Brina GOLDFARB – Chantier : Eric LEBRUN
TEAM : AGENCE SEARCH – Caroline BARAT et Thomas DUBUISSON (lead architect), ALTO (Mechanical Engineers), PEUTZ et Associés Aacoustician), BATISERF(Structural Engineers), VAN SANTEN et Associés (Façades expert), BUREAU MICHEL FORGUE (Surveyor), MUTABILIS (Landscape), PEUTZ et Associés (acoustician), Étienne AUGER (Signage),  ATPI INFRA (Infrastructure), ARWYTEC (Kitchens), CHANGEMENT A VUE (Scénography), ACL (Lightning)
PROJECT MANAGERS: Eric LEBRUN (work) + Brina GOLDFARB (studies)  
/> Un signal fort.

La Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord s’inscrit dans le vaste projet du plan « campus Condorcet ». L’objectif étant de faire émerger en France des pôles universitaires d’excellence.
Elle doit accueillir entre 200 et 300 chercheurs, doctorants et post-doctorants autour de deux axes de recherche : « les industries de la culture et des arts », d’une part, et « santé et société ».
Le traitement volumétrique et architectural du bâtiment en retrait et sur pilotis (9m au dessus du jardin et 6m au dessus de la rue) réserve une grande transparence de toute la partie Nord de l’îlot.
La Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord est un bâtiment singulier, le plus compact possible, de manière à dégager en contrepoint un grand jardin offrant une vraie respiration dans le paysage urbain. Elément fédérateur dans l’esprit des campus à l’américaine, le jardin constitue une plus value environnementale décisive aussi bien pour les usagers que pour les riverains.
Le bâtiment propose une organisation classique, tramée, rationnelle, efficace, rigoureuse pour les bureaux, de façon à dégager en contre point une plus value architecturale et créer un geste fort où l’accent est mis sur les espaces communs (grand auditorium…)
Au cœur de la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord se trouve disposée verticalement l’unité programmatique des espaces communs de convivialité : le hall d’entrée, l’auditorium principal, le restaurant.
Le corps central du bâtiment propose donc une superposition des éléments abritant les espaces communs du projet et concentre la volumétrie du bâtiment en un geste architectural fort qui confère au projet sa singularité et son identité.
L’auditorium principal est positionné perpendiculairement au bâti, en fond de perspective. Le traitement volumétrique et architectural est ici radicalement singulier. Le corps central du bâtiment est émergent, il en rythme et brise la continuité. Il constitue un signal urbain puissant et dynamique.
La sous face de l’auditorium se déploie en un ample auvent accueillant qui constitue l’entrée du futur Campus Condorcet.

The new “Maison des Sciences de l’Homme” and its “Plate forme technologique” will house between 200 and 300 researchers in the social sciences and media studies.
The body of the building is raised on stilts, while the ground level is excavated, enabling the view of the outsider to slip through the garden and peek under the belly of the building. The central feature of the building is compact, and rationalized along a regular grid, concentrating the public spaces into strong architectural forms that confer to the project is singularity and identity. Perched on the stilts to the north is the “plate forme technologique”, while the research offices of the MSH sit to the south. At this end the administrative offices are organized along two levels facing the garden.
The heart of the building radically ruptures the regular rhythm of the central axis. It is positioned perpendicular to the rest of the building, at the point where the rue Saint Just terminates in the Avenue Georges Sand. It emerges as an urban signal strong and dynamic. The underbelly of the auditorium unfolds as an ample canopy over the entrance hall, magisterial and welcoming.