POLE RESTAURATION DE LA BRIGADE DES SAPEURS-POMPIERS DE PARIS CAFETERIA IN LIMEIL BREVANNES (94)

DONNÉES DATA

PROGRAMME : Construction du Pôle Restauration de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris MAÎTRISE D’OUVRAGE : Préfecture de Police/ Ville de Paris SITE : Limeil-Brévannes (94), France DATES : Concours Janvier 2014 – Septembre 2014 (perdu) MISSION : Architecte mandataire SURFACE : 1 700 m² MONTANT PRÉVISIONNEL : 4,5 M€ HT
PROJECT: Construction of a cafeteria the Paris Fire Department CLIENT: Préfecture de Police/ Ville de Paris SITE: Limeil-Brévannes (94), France STATUS : Competition lost in September 2014 HEAD ARCHITECT : Agence Search BUDGET: 4,5 M€ exc. VAT SIZE: 1 700 m²

CRÉDITS CREDITS

ÉQUIPE MAITRISE D’OEUVRE : AGENCE SEARCH (Architecte mandataire), KHEPHREN INGENIERIE (Structure), ALTO INGENIERIE (Fluides, thermique, SSI, HQE), ARWYTEC (BET Cuisines et restauration collective) et VPEAS (Economie de la construction) CHEFS DE PROJET : Jorge GARCIA LOPEZ
TEAM : AGENCE SEARCH (Head Architect), KHEPHREN INGENIERIE (Structural engineering), ALTO INGENIERIE (Mechanical  and Environmental engineering), ARWYTEC (Kitchen Expert) and VPEAS (Surveyor) PROJECT MANAGER: Jorge GARCIA LOPEZ
Bâtiment-paysage En lien avec la thématique du repas, les questions de convivialité, de détente et de partage ont particulièrement retenu l’attention. Elles ont nourri la réflexion et ont contribué à définir la physionomie générale du bâtiment. Le temps du repas est un moment clef de la journée, un moment durant lequel l’usager se régénère. Il contraste avec le temps de l’apprentissage, des exercices, de la discipline et de la concentration. Le projet prévoit de traduire cet effet de contraste par une proposition architecturale qui distingue formellement le pôle restauration des autres édifices. À la simplicité typologique des bâtiments répartis sur le site et à leur caractère rectiligne, le restaurant répond par une proposition toute en courbe, en souplesse et en ouverture. Par ses formes organiques, le pôle restauration rappelle son lien à la nature. Le projet capitalise sur le parc existant, qui comprend de nombreux sujets remarquables, et tire profit des vues sur l’environnement immédiat. La référence au pavillon dans un jardin, les toitures végétalisées, l’aménagement de pelouses, de bassins, de larges ouvertures sont autant de choix d’architecture qui renforcent l’idée d’un bâtiment-paysage. When the building makes one with the landscape In connection with the theme of the meal, the conviviality, relaxation and sharing issues have attracted particular attention. We have based our reflexion on those issues which helped define the general appearance of the building. Mealtime is a key moment of the day, a time during which the user regenerates. It contrasts with the learning, exercise, discipline and concentration periods. The project plans to reflect this contrast by an architectural proposal that formally distinguishes the cafeteria from the other buildings of the Paris Fire Department Training Center site : with its curves, flexibility and openness it creates a visual break with the simple straight typology of the buildings on the site. With its organic shapes, the food court reiterates its link to nature and landscape. The project was thought in way to take advantage of the existing park and the outstanding views of the surrounding environment. The reference to the pavilion in a garden, the green roofs, the layout of the lawns, the garden ponds and the large baywindows are all architectural choices that reinforce the idea of a building making one with the landscape.