LE PÔLE NAUTIQUE, MANTES LA JOLIE 78 – FRANCE The Mantes-la-Jolie water sports center 78 - FRANCE

DONNÉES DATA

PROJET : construction d’un pôle nautique
CLIENT : CAMY (Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines)
SITE : Val Fourré, France
BUDGET «Aqualude» : 20,3 M€ HT
BUDGET «Aquanaute» : 3 M€ HT
SHON «Aqualude» : 7.000m² dont 835m² de plans d’eau + 2.000m² d’espaces extérieurs
SHON «Aquanaute» : 1.100m²
LIVRAISON : Décembre 2011
PROJET: Water sport center
CLIENT: CAMY (Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines)
SITE: Val Fourré, Mantes-la-Jolie (78, France
BUDGET «Aqualude»: 20.3 M€ exc. VAT
BUDGET «Aquanaute»: 3 M€ exc. VAT
SIZE «Aqualude»: 7.000m² including 835m² pools + 2.000m² exterior spaces
SIZE «Aquanaute»: 1.100m²
COMPLETED: December 2011

CRÉDITS CREDITS

ÉQUIPE MAITRISE D’ŒUVRE: AGENCE SEARCH – Caroline BARAT et Thomas DUBUISSON (Architectes mandataires) SETEC BATIMENT (BET TCE) VAN SANTEN et Associés (Expert façades) BUREAU MICHEL FORGUE (Économie de la construction) ACTE 2 PAYSAGE (Paysagiste) PEUTZ et Associés (BET Acoustique) Étienne AUGER (Signalétique)
CHEF DE PROJET: Benjamin BALGUERIE
TEAM: AGENCE SEARCH – Caroline BARAT et Thomas DUBUISSON (lead architect) SETEC BATIMENT (Engineers) VAN SANTEN et Associés (Façades expert) BUREAU MICHEL FORGUE (surveyor) ACTE 2 PAYSAGE (Landscape) PEUTZ et Associés (acoustician) Étienne AUGER ( Signage)
PROJECT MANAGER: Benjamin BALGUERIE
Entre paysage et urbanité Le Pôle aquatique et nautique de Mantes-la-Jolie est emblématique du renouveau du quartier du Val-Fourré. Cet équipement s’insère en effet dans le cadre des projets de renouvellement urbain menés depuis une quinzaine d’années. Par un choix politique fort, il a été décidé de l’implanter dans le quartier des Peintres, connu pour ses difficultés urbaines et sociales. En contribuant à instaurer une nouvelle centralité urbaine, en se constituant en lieu de vie et d’échanges, l’équipement a été pensé pour être un facteur de désenclavement du quartier. Pour l’agglomération et ses habitants, il fait non seulement figure d’important pôle sportif, mais il constitue aussi un formidable instrument d’intégration sociale, urbaine et paysagère. Il participe ainsi à la refondation des liens du quartier avec l’environnement naturel et l’agglomération tout entière. Consciente des enjeux, l’Agence Search s’est emparée du projet pour énoncer des propositions architecturales audacieuses et de grande qualité. Car il ne fait nul doute qu’un geste architectural exigeant contribue à modifier le regard porté sur un espace urbain. D’autre part, renvoyer aux habitants une image positive des lieux qui fondent leur quotidien favorise les processus d’appropriation, essentiels à la cohésion sociale. Banaliser le beau dans des quartiers souvent stigmatisés, le rendre accessible et normal à tous correspond donc aussi à un message d’ouverture et d’optimisme. Trois clefs de lecture majeures définissent le Pôle aquatique et nautique de Mantes-la-Jolie : le grand paysage, la notion de filtre et la thématique de l’eau. Le grand paysage Le caractère exceptionnel du site, qui offre un très bel observatoire face au Vexin, est évoqué par la morphologie en vagues des bâtiments et la toiture végétalisée, réplique des coteaux qui lui font face, de l’autre côté de la Seine. Animée par la volonté d’être en connexion directe avec le paysage, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du bâtiment, l’architecture a été conçue comme un paysage. La notion de filtre Trait d’union entre ville et nature, le Pôle aquatique et nautique de Mantes-la-Jolie est structuré par tout un jeu de transparences, ménagées en façade par le moucharabieh et prolongées à l’intérieur du bâtiment par des porosités entre les différents espaces. Porosité, gradation progressive, dilatation des limites et des frontières entre extérieur et intérieur : de tels processus ramènent du Vexin dans le Val-Fourré tout en ouvrant l’équipement au quartier. La progressivité et les nuances que permettent les dispositifs de filtres successifs confèrent à l’ensemble du projet une atmosphère de douceur et de sérénité. La thématique de l’eau Il s’agit de l’élément unificateur du projet. La reproduction de la forme ondulatoire, à différentes échelles et sur différents sujets, est une référence explicite à l’élément aquatique. Elle exprime de ce point de vue l’essence de l’équipement. Le dessin des courbes, par sa simplicité apparente et son caractère répétitif, constitue un puissant facteur d’identification du pôle nautique. Il marque son identité. Between landscape and urbanity
The new water sports center Mantes-la-Jolie is emblematic of urban renewal in the Val-Fourré public housing projets. Located in the neighborhood “Quartier des Peintres”, known for its problematic social and urban environment, the new buildings are the latest in a series of programs dating back over a decade. Beyond being major sports facilities, they are an important neighborhood gathering space, as well as a destination intended to open up the projects to the outside community. The Val-Fourré projects are located on the banks of the Seine. In addition to social integration, the new complex is tasked with the joining together of cityscape and landscape. Conscious of the stakes, Agence Search seized the occasion to create bold high-quality architecture. To make the beautiful banal, an everyday figure in a neighborhood that is often stigmatized, to make it accessible and normal conveys a message of optimism and opportunity. There are three major ways to interpret the Mantes-la-Jolie water sports center: as a part the greater landscape, as a filter, and through the theme of water.


The greater landscape
The exceptional site offers beautiful views of the Vexin hillsides. The undulating morphology of the buildings’ green roofs responds to the hills on the other side of the Seine. The architecture was conceived as a landscape, with the intention being to heighten the connection between the users and the surrounding natural environment, be they inside or outside the buildings.


As a filter
A unifying force between the city and nature, the Mantes-la-Jolie water sports center is structured by the interplay of transparencies, beginning with the mashrabiya on the city-side façade and extending inside the building through a series of porous spaces. Porosity, gradation, progressive dilation of limits and boundaries between exterior and interior – such processes bring the Vexin hillsides and the Val-Fourré housing project together, all the while opening up the facility to the neighborhood. The successive filters create a nuanced atmosphere of calm and serenity.


Water
The unifying element of the project. The reproduction of undulating form, at different scales, and with different subjects, is an explicit reference to the aquatic element. From this point of view, it expresses the essence of the activity. It marks its identity.